André LAURENT

 

Lasne ( Couture St Germain)

 

 

 

34ème et 95 ème National Marseille 2009

62ème National Soustons 2009 de 9.442

 

Si Lasne est considérée aux yeux de tous comme étant une des communes les plus chères de Belgique, je peux vous assurer que l’on y rencontre aussi des personnes éminemment sympathiques. André Laurent en fait assurément partie. Bien qu’étant depuis de très nombreuses années une pointure au niveau national, André a su garder cette simplicité qui est la marque des grands champions

 

Cette passion pour les pigeons, André l’a découverte très tôt. Tout petit, il a été attiré par les nombreux pigeonniers qui bordaient le chemin qui le menait à l’école. Il ne pouvait s’empêcher d’aller d’ici, de là, discuter avec les colombophiles et surtout de voir leurs pigeons. Il finit par recevoir quelques pigeons à l’un ou l’autre, tous heureux que le « gamin » puisse démarrer son sport favori. C’était parti, plus rien ne détournera André Laurent de la colombophilie. Aujourd’hui encore, discuter colombophilie avec lui est un vrai bonheur, un émerveillement permanent tant sa passion transpire de ses propos.

 

La colonie est composée d’une vingtaine de couples de reproducteurs et d’environs 80 veufs ( Vieux et Yearlings). Ils sont logés dans de spacieux pigeonniers propres et aérés sans luxe tapageur.

 

 

 

 

Les accouplements ont lieu fin février et seuls les yearlings élèveront.

Niveau jeu, un seul mot comme pour l’homme ou les installations : SIMPLICITE……

Pas de méthode révolutionnaire, pas de système alambiqué, le bon vieux mais efficace veuvage traditionnel est de mise à Lasne.

André Laurent joue principalement, et avec quel succès, les concours de fond. La route du Rhône est sa préférée. Les concours de demi-fond ne servent que d’entrainement.

 

Pour arriver au sommet et s’y maintenir, André a procédé à des achats judicieux et ciblés. C’est ainsi que sa colonie est aujourd’hui composée, entre autres, de Florizoone, d’Emiel Denys, de Georges Bolle, d’Etienne Devos, d’Hausoul ou encore de Brinkman. La base idéale, vous en conviendrez, pour ses concours de prédilection de fond.

 

Origines nobles, management de pointe tels sont les ingrédients du formidable palmarès que s’est constitué André au fils des années.

 

Quelques exemples de ces dernières années seulement :

 

1er International Béziers 2004

19ème National Perpignan 2006

89ème National Dax 2006

1er Champion Interprovincial Cureghem Centre 2006 1-3 M Fond et Grand Fond

8ème National Irun 2007

1er As Pigeon Noyau 1000 2007

2ème As pigeon National sur les Marseille-Irun-Carcassonne 2006-2007-2008

 

Et pour 2009 :

 

34ème et 95 ème National Marseille

96ème International Marseille de 11.833

62ème national Soustons de 9.442

29ème national Zone Brives de 6.567

1er Provincial Marseille

1er Provincial Soustons

6ème Provincial Pau

9ème Provincial Orange

 

et cerise sur le gâteau  1er As Pigeon National sur 3 Marseille (et Irun) 2007-2008-2009

 

 

André Laurent possède également un pigeon exceptionnel, ce pigeon issu d’un  Brikman Via Benni Hooma ( Demi-Frère « De Bergerac) et d’une Georges Bolle (fille Super Bolle) est  la véritable « Star » de la Route du Rhône

 

 

Le 1505084/04  « Johnny Le Patron »

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


As pigeon National sur Marseille et Irun 2007-2008-2009

 

2009

 

142ème Orange de 5.237

34ème National Marseille de 3.586

96ème International Marseille de 11.833

 

2008

 

152ème National Montelimar de 4.715

90ème National Orange de 2.505

150ème National Marseille de 4.000

488ème International Marseille de 13.939

 

2007

 

78ème  National Montelimar de 7.873

90ème National Irun de 5.846

164ème International Irun de 15.627

 

2006

 

34ème National Zone Albi de 2.414

376ème Chateauroux CE de 5.361

284ème National Carcassonne de 3.911

 

Malgré ses 6 ans, « Johnny Le Patron » aura encore toute la confiance d’André pour emmener l’équipe de La Route du Rhône en 2010.

 

Pour terminer, André nous livre quelques réflexions personnelles :

 

« Certes, il faudra regrouper les sociétés, regrouper les lâchers, mais laissons les amateurs jouer les concours qu’ils ont envie, cessons de penser qu’il n’y a que les nationaux qui ont de la valeur, un bon amateur de vitesse ou de demi-fond est tout aussi respectable »

 

« Amateurs connus et reconnus, soyez généreux envers nos jeunes débutants, le don ne fut-ce que de quelques œufs les aidera à disposer, dès le départ, d’une base solide. Ajoutez-y de précieux conseils et ils seront performants plus vite. Cela évitera ainsi qu’ils se découragent et abandonnent la colombophilie »

 

Puissent ces paroles de « sage » être entendues par le plus grand nombre, André Laurent a compris que la survie de la colombophilie passait par l’aide entre les générations, par l’aide entre les champions et les débutants.

 

Générosité est son maître mot, et je vous assure qu’il lui correspond parfaitement.

 

 

 

                                     Guy Langen