LES  VENTES en cours
 

L'Hirondelle Grand-Leez

clôture internet le 21.02.2014

 
Accueil des novices
Promo des Jeunes
 
Infos et Réglements
La Frégate
Le Comité
 
Itinéraire 2014
 
Club de Fond Wallonie
Itinéraire 2014
 
Nouvelles des Sociétés
Les Amis Réunis Falisolle
La Tourterelle Givry
La Justice Sombreffe
 
Tous les résultats
 
 Résultats 2013
 
archives
 Résultats 2012
 Résultats 2011
 Résultats 2010
 Résultats 2009
(Inter) Nationaux 2007
(Inter) Nationaux 2008
(Inter) Nationaux 2009
Championnats 2004 > 2006
 
Agenda des manifestations
Annonces de ventes
Ventes au colombier
Pigeonneaux à vendre
Petites annonces
Offre/Demande Service
Le Courrier des lecteurs
Les Débats des lecteurs
Explosion 2: NEW

 

Pigeons égarés
 
R.F.C.B.
Liens
 
Colombophilie du Monde
 
Météo
Télétexte
Lâchers
 
Le coin du Véto
 
Inscription Newsletter
Livre d'Or
Nous contacter
 
Amateurs colombophiles Reportages & Résultats
Coups de Flash

 

  Allemeersch André Pottes

  Belliot Christian Missillac (Fr)

  Bonnejonne Geoffrey Velaine-s-S

  Burniat Boris  Ste-Marie/Semois

  Charles André  Lobbes

  De Coster Noé  Obaix

  Defoy Vincent Mabompré

  Degeest Daniel -Amay

  Deguillage André - Nieurlet (Fr)

  Delchambre  Denis Luttre

  Depasse-Lardenoye St-Amand

  Dereux Fabrice - Perwez

  Dermience Philippe -Rochefort

  D'Hondt Bernard - Malonne

  Dr Alain Delhove  - Marbais

  Ebroin Famille

  Favart Bernard Blaregnies

  Fontaine-Hanzen  Arlon

  Gadisseur Joël - Avin - 1  2

  Govaert Joseph - Wierde

  Guebs André - Longchamps

  Haquenne Lucien - St-Gérard

  Imbrecht Gh & Ph - Nivelles

  Jacquemotte Thierry - Lambermont

  Jordan-Kempeneers - Lincent

  Lacanne Léon - Thisnes

  Lemestre Daniel - Geer

  Lernout Henri - Pin-Izel

  Leroy Frères - Racour

  Nihoul Roland & Guy-Senzeille

  Pierre Roger   Pécrot 2008 2009

  Pilloy-Brughmans Sart-D-A     

  Reybroeck R & Zonen  Melsen   

  Semal A & O  - Tongrinne     

  Thibaut-Boons  Sombreffe

  Vanluyen Michel - Villers-l-Ville

  Vanvinckeroye Sim-Cras-Avernas

Autres reportages

Nous avons recherché pour vous   sur le Net des reportages de   qualité

+ de 1850 reportages disponibles

 - cliquez ci-dessous -

ily a quelques secondes d'attente pour  le chargement ...

  Aarden, ...., Bylau             A > B 

  Cadet, .., Duquesnoy            C > D

  Eenkoorn,.,Huyskens-Vanriel  E > H

  Igo, ..., Luypaerts                  I > L  

  Mack, ..., Pronk                    M > P

  Ramlot-Flament,. Uyttersprot R > U

  Vaes, ..., Vrösch-Meijers           V

  Waerniers,..., Zwols              W > Z

 
 
 
 
Canary Islands Breed Station

 

 

 

 
    
 

 

 

REBECCA & EMIEL DENYS

Racing pigeons

 

www.emieldenys.be

 

Jaap Van Alphen Kweekcentrum

 

www.janpolder.com

Allemeesch P. R. J.
 
 

 
 

 

 

Les dossiers du Dr JP STOSSKOPF

Dossier 020

LES PROBLEMES DE FOIE

 

Le foie, organe massif, rouge foncé, a deux lobes inégaux. Tout le monde le connaît. S'il n'a pas de vésicule biliaire (qui n'est qu'un réservoir de la bile), il a comme tous les foies un réseau de canaux biliaires qui se termine à l'intestin.

Le foie a de nombreuses fonctions

-       Tout d'abord, il produit la bile, liquide vert foncé, sirupeux, amer, qui a le pouvoir de solubiliser les graisses de la ration et désinfecte l'intestin. Elle colore les fientes en vert foncé.

-       Ensuite il a de multiples fonctions sanguines. C'est un organe très irrigué. Pour un poids « à vide » de 15 à 20 g, il contient en activité 10 à 15 g de sang circulant.

-       II régule la teneur du sang en glucose (environ 3 g par litre). S'il y en a trop (arrivée massive des sucres de la ration alimentaire), il stocke ce glucose sous forme de glycogène. S'il y a manque (effort, jeûne), il libère ce glycogène qu'il retransforme en glucose.

-       II détoxique le sang. Cela va de la transformation des sels ammoniacaux produits de la digestion des protéines en urée non toxique, à celle des poisons d'origine extérieure (empoisonnement au champ ‑toxiques divers).

-       II élimine du sang les « vieux » globules rouges et participe à la formation des nouveaux (avec la rate).

-       II régule l'utilisation du fer de la ration, nécessaire en particulier pour la formation de l'hémoglobine des globules rouges.

-       II régule la teneur du sang en matières grasses.

-       Enfin, avec la vitamine k, il régule la coagulabilité du sang en synthétisant la thrombine.

 

Lorsqu'on lit tout cela, on a vite compris l'importance de cet organe et surtout son extrême fragilité. Par sa fonction détoxiquante, il est exposé " en première ligne " , non seulement à chaque fois qu'il y a empoisonnement accidentel, mais aussi quand il y a empoisonnement interne, physiologique = excès de gaz carbonique ou autres gaz nocifs, production de toxiques au niveau de l'intestin à la suite de l'action de microbes anormaux soit sur la ration en cours de digestion, soit sur l'intestin. Dans l'effort musculaire, il participe également à la transformation et à l'élimination de l'acide lactique.

 La première chose donc à faire chez le pigeon de sport en bon état de santé, c'est d'éviter le surmenage hépatique d'une part, et d'assurer quelques jours par semaine sa 'récupération après l'effort. Cela suppose une ration légère pendant deux jours (mélange dit < dépuratif »1 et l'usage de tisanes polyvalentes qui facilitent l'élimination (avec les reins) et augmentent la production de la bile.

 

Ensuite, nous entrons dans le domaine des anomalies.

Lorsque naît le pigeonneau, son foie est directement en relation avec le nombril, jusqu'à ce que la veine ombilicale qui le reliait à l'oeuf soit cicatrisée avant de disparaître. Par cette veine peuvent pénétrer divers microbes et parasites (en particulier colibacilles). Lorsque les parents sont porteurs de trichomonas, dès le premier gavage, le jeune est contaminé et, à cet âge, les parasites franchissent aisément le ventricule succenturié, gagnent l'intestin et le foie où, en association avec les colibacilles, ils provoquent des abcès caractéristiques : ronds piquetés de blanc autour puis blanc crémeux, massifs, durs. L'élimination de ces cas d'abcès (mortels) passe par le traitement antichromonose des éleveurs, avec rappels de 3 jours toutes les 3/4 semaines pendant quelque temps. Les antichromonas modernes ont rendu ces accidents beaucoup plus rares.

L'inflammation du foie, c'est l'hépatite. Elle est généralement microbienne ou virale. Les germes sont apportés par le sang et se développent dans l'organe dont la structure est très favorable, de par sa composition même. Les dégâts provoqués y sont toujours très importants, aussi bien au niveau de l'organe lui‑même que par les perturbations secondaires dans tout l'organisme : la diminution de la production de bile facilite les fermentations intestinales d'où diarrhée a en bouse » homogène, de couleur plus claire et d'odeur nauséabonde. La perturbation de la fonction glycogénique provoque la mollesse, la tristesse. Celle de la fonction antitoxique, la persistance des composés ammoniaqués avec chairs bleues, glaires de la gorge, mauvaise odeur du bec. L'infection peut gagner toute la cavité abdominale et y provoquer une péritonite. Le foie devient non seulement très gros mais encore dégénère. Dans la paratyphose, il prend une couleur bronzée, dans la leucose (cancer du sang probablement d'origine virale) il devient énorme, couleur mastic, ponctué de très nombreuses petites hémorragies, puis se déforme, se bosselle. L'oiseau, en phase terminale, maigrit parce qu'il ne mange plus, n'assimile plus.

Dans certains cas, en particulier d'intoxication chronique (donc à toutes petites doses répétées), le foie s'atrophie, durcit et devient très pâle. C'est la cirrhose atrophique. II y a toujours à l'origine, dans ce cas, soit une origine alimentaire (erreur ‑graine toxique), soit un problème d'environnement. C'est dans ce dernier cas, toujours très difficile à préciser. Le sens de l'observation de l'amateur joue alors un rôle primordial dans la solution du problème.

 Dr Jean‑Pierre STOSSKOPF

Reproduction interdite sauf autorisation.

Retour au ' Coin du Véto'