LES  VENTES en cours
 

L'Hirondelle Grand-Leez

clôture internet le 21.02.2014

 
Accueil des novices
Promo des Jeunes
 
Infos et Réglements
La Frégate
Le Comité
 
Itinéraire 2014
 
Club de Fond Wallonie
Itinéraire 2014
 
Nouvelles des Sociétés
Les Amis Réunis Falisolle
La Tourterelle Givry
La Justice Sombreffe
 
Tous les résultats
 
 Résultats 2013
 
archives
 Résultats 2012
 Résultats 2011
 Résultats 2010
 Résultats 2009
(Inter) Nationaux 2007
(Inter) Nationaux 2008
(Inter) Nationaux 2009
Championnats 2004 > 2006
 
Agenda des manifestations
Annonces de ventes
Ventes au colombier
Pigeonneaux à vendre
Petites annonces
Offre/Demande Service
Le Courrier des lecteurs
Les Débats des lecteurs
Explosion 2: NEW

 

Pigeons égarés
 
R.F.C.B.
Liens
 
Colombophilie du Monde
 
Météo
Télétexte
Lâchers
 
Le coin du Véto
 
Inscription Newsletter
Livre d'Or
Nous contacter
 
Amateurs colombophiles Reportages & Résultats
Coups de Flash

 

  Allemeersch André Pottes

  Belliot Christian Missillac (Fr)

  Bonnejonne Geoffrey Velaine-s-S

  Burniat Boris  Ste-Marie/Semois

  Charles André  Lobbes

  De Coster Noé  Obaix

  Defoy Vincent Mabompré

  Degeest Daniel -Amay

  Deguillage André - Nieurlet (Fr)

  Delchambre  Denis Luttre

  Depasse-Lardenoye St-Amand

  Dereux Fabrice - Perwez

  Dermience Philippe -Rochefort

  D'Hondt Bernard - Malonne

  Dr Alain Delhove  - Marbais

  Ebroin Famille

  Favart Bernard Blaregnies

  Fontaine-Hanzen  Arlon

  Gadisseur Joël - Avin - 1  2

  Govaert Joseph - Wierde

  Guebs André - Longchamps

  Haquenne Lucien - St-Gérard

  Imbrecht Gh & Ph - Nivelles

  Jacquemotte Thierry - Lambermont

  Jordan-Kempeneers - Lincent

  Lacanne Léon - Thisnes

  Lemestre Daniel - Geer

  Lernout Henri - Pin-Izel

  Leroy Frères - Racour

  Nihoul Roland & Guy-Senzeille

  Pierre Roger   Pécrot 2008 2009

  Pilloy-Brughmans Sart-D-A     

  Reybroeck R & Zonen  Melsen   

  Semal A & O  - Tongrinne     

  Thibaut-Boons  Sombreffe

  Vanluyen Michel - Villers-l-Ville

  Vanvinckeroye Sim-Cras-Avernas

Autres reportages

Nous avons recherché pour vous   sur le Net des reportages de   qualité

+ de 1850 reportages disponibles

 - cliquez ci-dessous -

ily a quelques secondes d'attente pour  le chargement ...

  Aarden, ...., Bylau             A > B 

  Cadet, .., Duquesnoy            C > D

  Eenkoorn,.,Huyskens-Vanriel  E > H

  Igo, ..., Luypaerts                  I > L  

  Mack, ..., Pronk                    M > P

  Ramlot-Flament,. Uyttersprot R > U

  Vaes, ..., Vrösch-Meijers           V

  Waerniers,..., Zwols              W > Z

 
 
 
 
Canary Islands Breed Station

 

 

 

 
    
 

 

 

REBECCA & EMIEL DENYS

Racing pigeons

 

www.emieldenys.be

 

Jaap Van Alphen Kweekcentrum

 

www.janpolder.com

Allemeesch P. R. J.
 
 

 
 

 

 

Variole - Diphtérie

Poquettes - Muguet

 Tous les ans à la saison chaude apparaissent dans les colombiers du Sud Ouest des poquettes sur les jeunes pigeons. Parfois, la maladie « flambe » dès le mois de mai dans la plupart des colonies de pigeons voyageurs d’une même société colombophile sur les pigeons ayant été enlogés sur un même concours. Dans ce cas, la maladie touche les pigeons de tous âges et touche d’autant plus de pigeons et d’élevages que la maladie a été absente pendant de nombreuses années dans la région. La variole est une maladie des jeunes dans le Sud Ouest mais est une maladie de tous âges dans les autres régions.

 

La variole est due à un Avipox virus. Elle touche plusieurs espèces d’oiseaux (poules, pigeons, dindes, canaris,…) mais avec des souches de virus plus ou moins spécifiques. Les signes de la maladie sont très différents selon les espèces atteintes. Alors que la maladie est généralement bénigne chez les pigeons, c’est une maladie redoutable chez les canaris puisqu’elle décime un élevage sur une période d’un mois environ (jusqu’à 80% de mortalité !). 

 

        La maladie est appelée « poquette » chez les pigeons car cette forme de la maladie est la plus fréquente (alors que les poquettes sont un signe inconstant et, de toutes façons tardif de la maladie chez les canaris). On l’appelle aussi diphtérie pour l’autre forme de la maladie ou encore, improprement « muguet » (en fait, le terme de « muguet » regroupe plusieurs maladies telle la candidose, l’herpèsvirose, la trichomonose,…). Les poquettes sont des excroissances de la peau de la taille d'un grain de blé ou de maïs et situées sur les paupières, les morilles, à la commissure du bec, et, moins souvent au niveau de l'anus ou les pattes. Le bouton, tout petit initialement, grossit pour atteindre sa taille maximale en 1 semaine. 2 à 3 semaines plus tard, le bouton se dessèche et tombe. Cependant, un abcès caséeux peut parfois se former à l’intérieur du bouton (surinfection bactérienne) et SI , après 3 semaines d’évolution, la poquette NE TOMBE PAS TOUTE SEULE , elle peut être incisée à l’aide d’une aiguille pour faire tomber le morceau de pus desséché. Dans cette forme, le pigeon reste en forme, mange normalement et…. peut voler très correctement en concours. 

La diphtérie est l 'apparition de placards jaunâtres très adhérents dans la gorge. Ces lésions se compliquent fréquemment de trichomonose ou d'infections microbiennes. 

variole

Cette forme est grave car elle empêche les oiseaux de s'alimenter. En l'absence de complications, la maladie évolue en 3 semaines. 

 

La maladie est provoquée par le virus de la variole du pigeon. Le virus se varioletransmet directement de pigeon à pigeon, lors de bagarres, dans les paniers de concours mais aussi indirectement par des insectes en particulier les moustiques, la mouche araignée (hypobosques) et les poux piqueurs (poux rouges,…). La maladie est très contagieuse. Les pigeons sont malades 4 à 12 jours après la contamination. Le premier signe est une contre performance inexpliquée en concours. Quelques jours plus tard apparaissent les premières poquettes. 

 

Le traitement n'a pas d'effet direct contre le virus lui-même. Mais, il permet de maîtriser les microbes de sur infection. On utilise un traitement contre la trichomonose et des antibiotiques. Les lésions peuvent être désinfectées localement avec des antiseptiques (RHINEX). Les pigeons ayant des difficultés pour se nourrir auront accès un complément énergétique dans l'eau de boisson (GLUCORNIS). On s'assurera également d'un bon apport en vitamines (VITALORNIS, VITAMUE).
  Pour limiter la contamination par les moustiques et les poux rouges, l'utilisation d'un insecticide en pulvérisation dans les colombiers est recommandée (
ORNICLEAN).

 

Il existe un vaccin associant la maladie de Newcastle et la variole (Colombovac PMV-Pox) et qui s'injecte sous la peau. D'autres vaccins s'utilisent en griffant la peau à l'aide d'un stylet ou en badigeonnant un follicule plumeux à l'aide d'une brosse à dent ou d'un petit pinceau trempé dans la suspension vaccinale. Bien que les vaccins "souche poule" soient susceptibles d'être moins efficaces que les vaccins spécifiques pour pigeons, ils sont néanmoins utilisés avec succès.
 

Remarque : La valence "pox" du vaccin Colombovac PMV Pox peut également s'adminitrer par voie intra dermique, par griffage ou en badigeonneant les follicules plumeux de la cuisse.
 

Tous ces vaccins sont fragiles, et doivent être utilisés dans les 2 heures qui suivent leur préparation. Ils doivent être utilisés en dehors de tous stress ou de toute fatigue. Il faut donc éviter de vacciner juste avant un concours de fond.

sources: www.vetpigeon.com

------------------------------------------------------------------------------

Complément d'informations adressé par le Dr Emmanuel Leysens    

30.07.2008

  "Quelques éléments de plus par rapport à ce que j'ai pu lire sur le site:

"poquettes proprement dite"

Localement:appliquer un désinfectant à base d'iode comme betadine, glycérine iodée(Préparation pharmaceutique) lotagen solution, en évitant de toucher les yeux

Alimentation: compléter en vitamine avec par exemple de la levure de bière ou une préparation commerciale.  Lutter contre les infections secondaires comme la trichomonose avec du biolistab par exemple et comme les germes du coryza avec un antibiotique à base de doxycycline.

 Mais le mieux c'est de prévenir!

En luttant contre les insectes et notamment les dermanyssus Il faut traiter le colombier avec des produits comme le MEFISTO, le SMASHKILLER, ou n'importe quel produit contenant de la permethrine Il existe également un produit bio s'appelant le NEEMOX que vous pourrez vous procurer à l'adresse suivante: laboratoire BIORVEN ZI Est rue Hans Geiger 62000 ARRAS tel 00 33 3 21 21 44 55 depuis la Belgique Et en vaccinant avec du colombovac pox ou du nobilis ovoperisterin Avantage du colombovac pox: simplicité d'une injection unique Avantage de l'ovoperisterin: une réaction (comme une cuty!) nous permet de vérifier que la vaccination est réussie et donc que le pigeonneau n'a pas la "circovirose"

Cordialement

Dr Emmanuel Leysens

-------------------------------------------------------------------------------------------

Retour au ' Coin du Véto'