Guy Wauthier (Mont-sur-Marchienne)

1er national Jarnac 2014 de 3.734 yearlings

1er champion par équipe sur la  « Route du Rhône »

5e et 9e As Pigeon « Route du Rhône »

Alors que voici quinze jours, en buvant notre pinte au local, Guy se posait la question : « stop ou encore ?». Colombophile depuis une cinquantaine d’années et passionné depuis toujours par les pigeons, il manifestait son intention d’arrêter le jeu pour diverses raisons. Plus ou peu d’argent dans les concours, un nombre presque incalculable d’étapes, ce qui lui faisait dire : « en cette période on est tous les jours au local. La preuve en  est, lundi midi rentrée des appareils de Narbonne, le soir mise au panier des Perpignan, mardi concours des congés pour pigeonneaux, mercredi enlogement des Tulle, jeudi Bourges, vendredi concours de vitesse pour les jeunes, etc…., avouez que cela fait beaucoup ! » Cependant, en l’espace de quelques minutes tout ceci va être balayé, place à l’euphorie, le coup de Jarnac, c’est le cas de le dire, suivi de la publication par Daniel Stoclet du palmarès de la Route du Rhône vont de nouveau booster notre homme.

C’est en 1966 que Guy va prendre sa première licence colombophile, les colombiers seront érigés au-dessus de l’atelier de son entreprise de toitures. Il deviendra un redoutable joueur de demi-fond et inscrira déjà une première victoire nationale sur Limoges en 1992 confortée par une 3e place sur ce même concours.

Les aléas de la vie feront qu’au début des années 2000, il décide de faire une vente totale.  Douze sujets ne trouveront pas d’acquéreur et Guy s’en retournera avec. Ceux-ci sont à la base de la colonie actuelle et sont issus des fameux colombiers du grand champion mondialement connu feu Marc  Roosens de Leernes !

Dès lors, il va reconstruire une nouvelle colonie. C’est vers les épreuves de fond et de grand fond que Guy va jeter son dévolu. De nouvelles introductions seront faites, mais notre interlocuteur avouera qu’il est compliqué, même en y mettant le prix, d’acquérir des sujets valables.

C’est à la réputée société de Pont à Celles, gérée de mains de maître par Willy et Cécile Dethier, Michel et Viviane Volkaert avec mention spéciale à cette dernière, que Guy va faire ses armes dans les épreuves au long cours. Rapidement, il deviendra un outsider redouté par les vainqueurs de nationaux et internationaux que sont : Henri Van Neste de Feluy, Luc De Roeck de Manage, Jérôme Van Heede de Forchies, Stéphane Depasse de Wagnelée, Didier Wargnies de Chapelle lez Herlaimont. On ne peut passer sous silence les remarquables prestations des autres amateurs que sont le Docteur Alain Delhove, Noé De Coster, Roger Depeeter, Michel Amendola, Fedrigucci Averardo, Claude Cordier, Sébastien Bastogne. J’espère les oubliés ne m’en voudront pas ! Avouez que peu de sociétés en Belgique comptent une aussi impressionnante panoplie de grands champions.

Le Jarnac

Officialisé à 15h 51’ 47’’ à la vitesse de 1.165, 75 m/’ l’écaillé 9.016.201/13 va devancer le premier marqué vieux de 1h 10’, ce qui laisse présager d’un exploit. L’attente sera longue, habitué aux places d’honneur Guy n’ose y croire jusqu’à ce que,  sur le coup de 19h00 le téléphone retenti, c’est le mandataire de la RFCB qui lui annonce qu’il vient d’être contacté par l’organisateur pour contrôler le vainqueur national yearling. Le gsm ne cesse de sonner, des félicitations, des demandes de rendez-vous de journaux et sites spécialisés, des revendeurs, mais notre homme n’ose pas encore manifester sa joie : « on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise de dernière minute. » commente t’il.  Il sera finalement rassuré par l’arrivée de Bernard Chapelle (contrôleur RFCB) qui précise qu’après vérification des arrivées, qu’il est bien le vainqueur officiel dans la catégorie des yearlings.

Guy avait engagé 14 pigeons sur Jarnac, 7 vieux et 7 yearlings. Un violent orage a frappé la région de Charleroi juste avant l’arrivée du premier pigeon.

Ses  origines

Père: 11-3002125, direct Etienne Devos (Deerlijk).

GP:'653 Zidane', fils de l'exceptionnel 'Zidane' (vainqueur du 1er international Carcasonne 10.329 p. ainsi que le 3e national Albi 5.064 p. en 2006) x 'Danyelle' (soeur du 1er national Montélimar et du 1er international St Vincent)
GM: 'Lucks duivin', fille du '285/04' qui gagnait le 1er Châteauroux 442 p., 7e Argenton 472 p. mais surtout le 2e nationalLimoges9.545p.'femelleBosua'

Mère: 11-3091540, directe Peter Allemeersch (Vurne). 
GP: 'Da Vinci II', 345e national St Vincent I, 65e international St Vincent II, arrière-petit-fils du 'Witbuik' Batenburg-VandeMerwe.
GM: 'Soeur St Vincent 06', 100% André Vanbruaene.

Son palmarès 2014

26/04 Laon      13

01/05 Soissons   4

03/05 Nanteuil  42

25/05 Jouy      29

15/06 Nanteuil  21

19/06 Lorris  29

27/06 Guéret 108/1.189

​17/07 Lorris     17

25/07 1er national Jarnac

 

 La colonie

Elle se compose de 14 couples de reproducteurs.

24 veufs repartis en 11 vieux et 13 yearlings. Le veuvage classique est appliqué et les femelles ne sont jamais montrées au départ de manière à ne pas perturber ceux qui sont au repos. Ils sont accouplés fin novembre pour élever un couple de jeunes hâtifs, ensuite ils sont  séparés et c’est vers la mi-mars qu’ils sont à nouveau ré-accouplés, ils seront mis au veuvage après une couvaison de 3 – 4 jours.

Les vieux volent tout le calendrier des épreuves de fond et grand fond. Les yearlings sont joués jusque Jarnac et Tulle. Quand aux pigeonneaux, dans la mesure du possible, ils seront joués dans les nationaux.

Guy se sert d’un mélange commercial Beyers suivant les saisons :  élevage – concours et mue. Il se rend aux colombiers deux fois par jour (matin et soir).

Notons au passage qu’en 2012, il était 3e As pigeon national de grand fond

Il avait signé une 5e place au national de Montélimar le 30 juin dernier avant d’inscrire son nom en lettres d’or au palmarès de Jarnac national.

Contrôle doping

Ce sont Messieurs Roger Vannufelen de Meerhout et Jan De Wit de Wavre Sainte Catherine, mandatés par la RFCB-KBDB qui sont venus effectuer le contrôle antidoping dans les installations de Mont sur Marchienne. 2 échantillons de fientes, un pour le contrôle et l’autre pour une éventuelle contre expertise qui ont été prélevés sur 6 voyageurs et 4 pigeonneaux pour être envoyés en Afrique du Sud.

Bravo Guy pour tes magnifiques résultats !

                                                                                                               Serge Hupez